« On a l’impression d’avoir un coloc à l’appart, comme pendant nos années d’études, c’est chouette! »

Alpha est arrivé jeune en France, et a d’abord été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance. A l’été 2018, il a atteint la majorité, ainsi que la fin de sa prise en charge par l’Etat. C’est à ce moment qu’il nous a contacté pour être hébergé.

Alpha a emménagé chez Hugo et sa compagne en septembre 2018, et tous les trois sont ravis de cette expérience de cohabitation ! Il a depuis obtenu son statut de réfugié et suit une formation en informatique grâce à la mission locale.

Nous sommes ravis d’accueillir Alpha depuis le mois de septembre. Ayant reçu son statut de réfugié depuis qu’il est arrivé chez nous, il cherche maintenant un travail ou une formation. Alpha est quelqu’un de très agréable à vivre, toujours partant pour découvrir et expérimenter. Nous sommes déjà partis deux fois en weekend hors de Paris ensemble ! La cohabitation se passe super bien, chacun respectant les habitudes et les besoins des autre. On a l’impression d’avoir un coloc à l’appart, comme pendant nos années d’études, c’est chouette !

DSC_0096 (1)

Intervention de Emile le Menn sur Bourdin Direct (RMC)

Emile Le Menn, l’un des co-fondateurs de Réfugiés Bienvenue, intervenait ce matin sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Il a fait valoir le travail de l’association et tenté de s’adresser à des hébergeurs potentiels.

Il s’est exprimé en faveur de la proposition du député LREM Aurélien Taché d’accorder un crédit d’impôt de 150 euros par mois aux familles qui hébergeraient un réfugié (au même titre que les familles dans lesquelles des enfants sont placés reçoivent une contribution de l’Etat). De nombreuses familles qui ont hébergé avec notre association sont en effet elles-mêmes en difficultés financières, ce qui rend moins pérenne et efficace l’hébergement et la remise d’aplomb des personnes accueillies.

Cependant, nous regrettons grandement que cette proposition ne concerne que les réfugiés ayant déjà obtenu leur statut, et non les demandeurs d’asile, notre public prioritaire. Ces derniers sont, comparativement aux réfugiés statutaires, encore plus démunis, puisqu’ils n’ont pas le droit ni de travailler, ni d’être accueillis dans des structures sociales classiques, des milliers finissant à la rue quotidiennement. Nous regrettons aussi que ce crédit d’impôt ne soit pas plus conséquent, et même qu’il ne consiste pas plutôt en un dédommagement directe, comme cela se fait dans certaines villes d’Allemagne.

Nous nous opposons aussi vivement aux propositions du Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, qui visent à durcir les conditions de vie des personnes déboutées du droits d’asile ou « Dublinées » (c’est-à-dire les personnes étant passées par un autre pays de l’Union européenne avant de demander l’asile en France). La loi proposée prévoit notamment d’assigner les personnes Dublinées à résidence et d’allonger les durées de rétention de ces personnes avant qu’elles ne soient expulsées

Abdoulaye, un réfugié guinéen, vit avec dans une collocation à Paris

Merci à Abdoulaye, réfugié guinéen, et ses hébergeurs de l’association Réfugiés Bienvenue, d’avoir accepté de témoigner pour RMC et BFMTV hier soir. Nous espérons que cela saura motiver d’autres personnes à ouvrir leurs portes à des demandeurs d’asile dans la détresse!

Pour voir le reportage:
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/abdoulaye-un-refugie-guineen-vit-avec-dans-une-collocation-a-paris-1038063.html

Fazal, réfugiés Pakistanais suivi par Réfugiés Bienvenue, raconte son parcours

Ce mercredi paraît le nouveau numéro du journal « le 1 », qui a pour sujet la question des migrants et son traitement par les autorités.
La journaliste Manon Paulic a interviewé Fazal*, jeune Pakistanais qui a été hébergé pendant plus d’un an par Réfugiés Bienvenue et qui vient d’obtenir son statut après 24 mois de silence de la part de l’administration. Pourtant, l’Ofpra – l’administration en charge de l’instruction des dossiers – s’est engagée à traiter les dossiers dans un délai moyen de trois mois.

En théorie, le délai maximal légal d’instruction du dossier est de six mois. 21 en cas de trop grande affluence. Le dossier de Fazal, quant à lui, a été « oublié » après la démission de l’officier qui devait instruire son dossier. Sans que ni lui, ni les associations qui le soutenaient n’en soient informées. Et ce malgré la violence des événements l’ayant poussés à quitter son pays et les traumatismes dont il souffre depuis.

Interview sur RCF: héberger avec Réfugiés Bienvenue

Margritt Clouzeau, responsable du pôle hébergement de Réfugiés Bienvenue jusqu’en mai de cette année, est passée sur « Les Bonnes Ondes », émission animée par Vincent Belloti sur RCF. L’occasion parfaite de présenter notre action en détail: les modalités de l’hébergement et l’action d’accompagnement de l’association.

Son intervention a été suivie du témoignage de André qui, avec sa femme, a hébergé un demandeur d’asile guinéen chez lui pendant plusieurs mois. Il parle des échanges, moments partagés et surprises qui ont ponctué leur cohabitation, des réactions de ses amis et proches, de leur relation amicale qui continue encore, bien que l’hébergement soit terminé

Réfugiés Bienvenue, acteur de la solidarité

Camille Gervais, présidente de Réfugiés Bienvenue, a pu parler de l’association et de la solidarité au Café Curieux dans le premier épisode de Voix Publique(s).

Voix Publique(s) est un projet de la ligue de l’enseignement de Paris, qui a pour but de donner à entendre celles et ceux dont la voix incarne l’engagement au quotidien, à l’approche des élections. Vous pouvez regarder les autres vidéos de la série ici.

Reportage du Parisien sur l’hébergement de Louis

Nous sommes heureux de partager avec vous ce reportage du Parisien sur l’expérience d’accueil de Christophe et Armand, qui hébergent Louis, réfugié malien, depuis maintenant plus d’un an !

Message d’Armand, Christophe et Louis :

« en espérant que notre témoignage puisse contribuer, autant faire ce peut, à faire tomber les barrières, les préjugés et les freins à l’accueil des réfugiés en France. C’est aussi un bel hommage aux bénévoles de l’association Réfugiés Bienvenue qui accompagnent au quotidien les réfugiés et les hébergeurs. »

Merci à eux et au Parisien pour ce beau reportage et ce message solidaire! La vidéo est accessible ici.

Si vous aussi souhaitez héberger un demandeur d’asile/réfugié, ou connaissez quelqu’un qui serait intéressé, n’hésitez pas à remplir notre formulaire.

Accueillants et Accueillis: Abdoulaye et ses colocataires

Nous sommes passés au JT de M6 de 12h45 hier ! Vous pouvez y voir la collocation d’Amaury qui accueille Abdoulaye depuis début 2017. Vous avez également un petit aperçu de nos après-midis au Café Curieux ! Merci à tous pour ce beau reportage et toute cette solidarité.

Des demandeurs d’asile à la rue nous contactent chaque jour pour trouver un hébergement. Alors, si vous aussi avez envie d’héberger un demandeur d’asile, ou connaissez quelqu’un qui le souhaite, n’hésitez pas à remplir le formulaire.

https://m6info.yahoo.com/migrants-familles-daccueil-122100035.html?format=embed

Témoignage sur RMC de Armand, hébergeur avec Réfugiés Bienvenue

Ce matin, Armand, l’un de nos généreux hébergeurs, est intervenu sur l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Il a partagé son expérience d’accueil d’un demandeur d’asile (Laurent*, Mali, qui a récemment obtenu le statut de réfugié) via Réfugiés Bienvenue. L’invitation nous est parvenue à l’occasion du lancement du projet d’hébergement citoyen d’Emmanuelle Cosse, Ministre du logement.

Armand et Réfugiés Bienvenue saluent l’initiative du gouvernement visant à aider les associations dans leurs démarches. Cependant, l’initiative est aujourd’hui restreinte aux personnes accueillant des réfugiés statuaires et nous espérons qu’elle sera étendue aux personnes accueillant un demandeur d’asile dans le futur.

*Le prénom a été modifié

armandrmc