Nouvelles rubriques sur le site !

Le site web de Réfugiés Bienvenue s’enrichit de nouvelles pages pour vous être plus utile et mieux présenter les activités de l’association !

Pour commencer, vous pourrez dorénavant retrouver toutes les informations sur notre projet de colocations solidaires Les Maisons Réfugiés Bienvenue dans la rubrique L’Association. Principes, état des lieux, planning de déploiement, partenaires et soutiens financiers, vous y trouverez tout ce qu’il y a à savoir sur cette nouvelle activité de Réfugiés Bienvenue et ses perspectives enthousiasmantes.

Autre projet que l’association mène conjointement avec des partenaires européens depuis 2020, le Projet RACIP est lui aussi présenté dans une nouvelle page de la rubrique L’Association.




Une page importante et qui manquait jusque là, vous pourrez dorénavant retrouver la liste de tous les Financeurs de l’association dans la rubrique Nous soutenir du menu. Soutien de toutes nos activités ou de certains projets en particulier, ils sont tous rassemblés ici et nous espérons bien-sûr que la page ne fera que s’agrandir en 2023 !

Enfin, une nouvelle rubrique a fait son apparition dans le menu général du site, il s’agit de l’Aide aux exilés. Vous retrouverez sur cette page des liens et contacts adaptés pour répondre aux questions et besoins immédiats des personnes exilées dans les domaines juridiques, sociaux, de santé, etc.

A bientôt, pour de nouvelles actualités, et merci encore de nous soutenir !

Appel à Emmanuel Macron de Réfugiés Bienvenue et 14 associations engagées auprès des personnes exilées

Communiqué de presse du 11 octobre 2022

ALLOCATION MENSUELLE POUR LES FAMILLES HÉBERGEANT DES UKRAINIEN.NES: L’ETAT TOURNE UNE NOUVELLE FOIS LE DOS AUX PERSONNES EXILÉES AINSI QU’À CELL.EUX QUI LEUR VIENNENT EN AIDE

À l’attention du ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein et du président de la République Emmanuel Macron 

Le 5 octobre 2022, le ministre Olivier Klein a annoncé qu’une allocation mensuelle de 150 euros serait allouée aux familles hébergeant des ukrainien.nes ayant fui la guerre cette année. 

L’association Réfugiés Bienvenue et 14 associations amies réclament avec force que cette allocation soit allouée à tout.es les citoyen.nes qui hébergent des demandeur.euses d’asiles,des réfugié.es, des déboutés de la demande d’asile ou encore des mineurs étrangers isolés, quelle que soit la nationalité de ces dernier.es. 

Depuis 2015, Réfugiés Bienvenue œuvre sur le terrain pour proposer une solution citoyenne à l’insuffisance des dispositifs d’accueil des demandeur.euses d’asiles et des réfugié.es en Ile-de-France. Cela fait plus de sept ans que des centaines de familles se mobilisent et ouvrent leurs portes pour pallier les défaillances de l’État. En effet, depuis des années l’État ne respecte pas ses obligations d’hébergement et, plus généralement, méconnaît le droit à l’asile. C’est plus de la moitié des demandeur.euses d’asiles qui sont laissé.es sans solution d’hébergement chaque année. 

L’hébergement solidaire est donc aujourd’hui l’une des solutions principales d’hébergement, d’insertion et de stabilisation dont les demandeur.euses d’asiles,les réfugié.es ainsi que tous.tes les personnes exilées sans papier que l’Etat a refusé de protéger, peuvent bénéficier.

Depuis 2018, Réfugiés Bienvenue milite pour une rémunération des hébergeur.se.s. Néanmoins, à ce jour, les hébergeur.euses citoyen.nes du réseau Réfugiés Bienvenue n’ont jamais reçu ni aide financière, ni la moindre gratification de la part de l’Etat, malgré la reconnaissance qui devrait pourtant leur être dûe pour leur engagement. 

La mise en place de solutions d’urgence depuis le début de la guerre en Ukraine pour accueillir les réfugié.es ukrainien.nes par l’Etat français a montré que des solutions adaptées et une prise en charge de l’Etat sont possibles. La décision d’Olivier Klein l’illustre encore aujourd’hui, il ne s’agit que d’une question de volonté politique. En allouant ces allocations uniquement aux familles hébergeant des ukrainien.nes, l’État tourne une nouvelle fois le dos aux personnes exilées ainsi qu’à ceux qui les soutiennent depuis de nombreuses années. 

Nous affirmons que tous.tes ceux.elles qui fuient la guerre et la violence devraient pouvoir trouver un refuge, quelle que soit leur nationalité.

Réfugiés Bienvenue revendique un accueil inconditionnel et réclame que le traitement inégalitaire pratiqué par l’Etat entre les réfugié.es ukrainien.nes et les autres cesse. Nous demandons que tous.tes les hébergeur.euses reçoivent cette allocation et que leur solidarité soit reconnue tant qu’ielles continueront à pallier les défaillances des dispositifs d’accueil de l’Etat. 

Association signataires de cet appel :
– Réfugiés Bienvenue
– MADERA
– Scarabée
– Jean-Paul Herman du Collectif AGIR
– L’Ouvre Porte
– Accueil Réfugiés Bruz
– Ecole Thot
– UniR
– ARDHIS
– ECNou
– Bienvenue 56
– Terres d’Ancrage
– Réseau Esaïe (Diaconat Protestant de Grenoble)
– ACINA
– Yes We Camp

Pour rejoindre les associations signataires de cet appel, merci de nous contacter via : hebergement@refugiesbienvenue.com

13/10/2022 : ajout de deux nouveaux signataires : Bienvenue 56 et Terres d’Ancrage

14/10/2022 : correction du texte, une version précédente de l’appel indiquait par erreur que « Depuis 2018, Réfugiés Bienvenue milite pour un crédit d’impôt pour les hébergeur.se.s » au lieu de « Depuis 2018, Réfugiés Bienvenue milite pour une rémunération des hébergeur.se.s ».

Nos rapports et bilans sont en ligne !

Une nouvelle rubrique a fait son apparition sur le site ces derniers jours. Vous pourrez y retrouver l’ensemble de nos rapports d’activités et bilans comptables depuis 2019 à 2021 !

Grâce à ces documents, vous pouvez avoir le détail de nos activités chaque année et la situation financière de l’association. Idéal pour confirmer votre intérêt envers notre organisation avant de nous contacter en vue d’un accompagnement ou d’une collaboration.

Pour retrouver cette rubrique, rien de plus simple, vous la trouverez en déroulant le menu « L’Association » et en choisissant « – Nos Rapports et Comptes » !

Et pour ceux intéressés par les documents les plus récents, ceux datés de 2021, vous pouvez les télécharger directement ci-dessous :

  • 🏠 Notre rapport d’activités pour l’année 2021
  • 📓 Nos comptes en 2021

Deux offres de stage pour la rentrée 2022 !

Réfugiés Bienvenue souhaite accueillir deux nouveaux stagiaires au sein des Pôles Social et Développement de l’association, entre août et décembre 2022 !

Que vous soyez intéressé.e par le suivi social des bénéficiaires de l’association ou par participer au développement de nos activités, n’hésitez pas à prendre connaissance de ces deux offres et à candidater :

Réfugiés Bienvenue lance des formations pour mieux soutenir les personnes exilées!

>>>Aller directement à l’inscription<<<

Réfugiés Bienvenue organise des formations dans le cadre du projet européen RaCIP. En lien avec 5 autres pays européens, nous allons piloter des formations du 14 au 21 mai à Paris afin de préparer différents acteurs à soutenir les personnes exilées de manières variées :

Les formations sont imaginées par un des membres du partenariat, Glocal Factory, basé en Italie, à partir de recherche menée auprès d’une centaine de personnes exilées, accueillies et pas, d’hébergeurs, et de mentors.

L’essentiel :

Les formations sont toutes :

  • Gratuites
  • Du 14 au 21 mai
  • Ouvertes sur inscription seulement – date limite pour les inscriptions 30.04.2022

Les objectifs en détail :

Chaque personne qui participe aux formations va développer les aspects suivants :

  • Connaissance des phénomènes migratoires contemporains
  • Capacité à réfléchir sur les histoires de migration, d’accueil et des premiers pas de l’intégration
  • Connaître les conditions d’accès aux droits et à la protection sociale des personnes étrangères
  • Compréhension des concepts clés de l’interculturalité, de l’empathie, et de l’empowerment
  • Capacité d’écouter, d’analyser et d’interpréter les besoins de l’autre
  • Sensibilisation aux attitudes à adopter ou à éviter pour un accompagnement efficace
  • Connaissances de base sur les principales voies d’accès à la reconnaissance du statut de réfugié et à l’accès aux services.

Si vous êtes intéressé pour héberger, vous allez quitter la formation en acquérant :

  • La prise de conscience du rôle stratégique de l’hospitalité au sein d’une famille pour l’inclusion des migrants
  • La prise de conscience de la réciprocité de la relation entre la famille et son hôte
  • Le renforcement du soutien émotionnel des membres de la famille
  • La capacité de répondre aux attentes et aux besoins de la personne accueillie
  • La connaissance de base du réseau de services locaux et de leurs canaux d’accès
  • La conscience de la valeur des réseaux territoriaux et savoir s’orienter pour les construire

Si vous êtes étudiant.e, vous allez acquérir et développer en plus :

  • votre connaissance sur la situation migratoire actuelle
  • votre connaissance des approches et techniques pour l’apprentissage linguistique dans des situations informelles

Et si vous êtes représentant.e d’un groupe associatif ou culturel, à la fin de la formation vous aurez acquéri et développé:

  • la prise de conscience de la valeur de l’inclusion des migrants dans les groupes sociaux 
  • la sensibilisation à la réciprocité de la relation mentoré-communauté

Calendrier

Dates au choix pour le tronc commun | 13H-18H30
Formation spécifique obligatoire pour compléter le cycle | 10H-17H

MAI 2022
LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDISAMEDIDIMANCHE
091011121314 – tronc commun partie 115 – tronc commun partie 2
16 – formation acteurs associatifs1718 – tronc commun partie 119 – tronc commun partie 220 – formation étudiant21 – formation hébergeur22


Conditions d’Eligibilité

Aucun prérequis obligatoire n’est indiqué et aucune connaissance de base spécifique n’est requise. Cependant, les participants sont tenus au suivant :

  • Motivation et attitude positive
  • L’adhésion aux valeurs fondamentales du projet (accueil, intégration, multiculturalisme)
  • Bonne capacité d’écoute, empathie, envie de s’engager avec des personnes de cultures différentes
  • Engagement dans la poursuite des objectifs du projet et dans la mise en œuvre responsable de ses activités pendant la période requise, conscient qu’il faudra beaucoup de persévérance et d’énergie.

Démarche pédagogique

Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active:

  • Analyse de cas
  • Atelier de réflexion
  • Echange entre le formateurs et les participants
  • Mise en situation
  • Discussions interactives centrées autour des cas concrets ( retours d’expériences, échanges de point de vue, questions-réponses)
  • Etablir une grille de situation
  • Exercice d’analyse de pratique

Intervenants

Les intervenants seront dévoilés progressivement

Différents intervenants prêtent leur expertise à cette formation pour assurer une vision spécialisée, critique, et informée de chaque partie du programme:

  • Martina Vignoli, doctorante en Géographie à l’université polytechnique de Hauts de France. Elle intervient sur l’histoire récente de la migration en Europe.
  • Armando Cote, psychologue clinicien au Centre Primo Levi, également responsable de l’espace Enfant. Il intervient sur la relation d’aide et l’empathie.
  • Farah Loquès, avocate du Barreau de Paris. Elle intervient sur la procédure asile et les droits associés.
  • Manon Derue, chargée de recherche au Samusocial de Paris. Elle intervient sur la politique migratoire.
  • Delphine Péan, coordinatrice pédagogique à l’Ecole Thot. Elle intervient sur l’apprentissage informel du français.
  • Paul Wat, travailleur social à Réfugiés Bienvenue. Il intervient sur comment l’identification et l’hiérarchisation des besoins en favorisant l’autonomie de l’autre.
  • Emile Le Menn, président de Réfugiés Bienvenue, et Kieu-Van Le, bénévole de Réfugiés Bienvenue. Ils témoignent de leurs expériences en tant que bénévoles auprès des personnes exilées.
  • Mariama B, apprentie en cuisine, et Wasil A, étudiant à la Sorbonne, les deux hébergés antérieurement via Réfugiés Bienvenue, témoignent de leur arrivée en France et les démarches qu’ils ont entretenues.

Informations Pratiques

📌 La formation aura lieu aux Amarres, 24 Quai d’Austerlitz, 75013 Paris

💻 En cas de dégradation de la situation sanitaire, une nouvelle organisation en ligne sera mise en place

♿ La salle de formation se situe à une étage accessible par ascenseur. Tenez-nous au courant de vos besoins d’accessibilité en utilisant l’adresse ci-dessus.1

🍽️ Les repas seront pris en charge durant les journées de formation.

Pour toutes questions, commentaires, ou demandes liées aux horaires ou au remboursement de vos déplacements veuillez nous contacter.

CONTACT:

Anjali Claes

hebergement@refugiesbienvenue.com

06 24 27 89 94


Soutenez-nous sur les Petites Pierres !

Déjà 70% de l’objectif atteint, un grand merci !

Moins de 6.000 euros pour voir ce beau projet de Maison des Bâtisseur.se.s se concrétiser !

Pour rappel, il s’agira de la première de nos futures Maisons Réfugiés Bienvenue, des colocations solidaires dont le critère principal sera le secteur d’activité professionnel des hébergés.

Vous pouvez encore nous soutenir via notre campagne d’appel à dons sur la plateforme Petites Pierres.

Les habitants de la Maison des Bâtisseur.se.s auront pour point commun une activité professionnelle dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP). Elle accueillera de 4 à 6 personnes (des personnes exilées mais aussi des personnes en situation de mal logement de nationalité française) proposant ainsi une solution innovante au mal logement et une aide à l’intégration.

Bon à savoir, outre que vos dons vous donnent droit à une réduction d’impôts de 75% (jusqu’à 537 €, 66% au-delà), le montant que vous donnerez via les Petites Pierres sera doublé ! Ainsi, 100 € de dons, c’est 75 € d’impôts en moins et 200 € reversés à notre projet.

Même sans donner, vous pouvez nous aider de plusieurs façons :

📤 Partagez, par email, sms, sur les réseaux sociaux, notre projet ainsi que notre page sur Les Petites Pierres.

📣 Parlez-en autour de vous, à votre entourage, à des structures et entreprises sensibles à nos missions.

Il n’y a pas de petits gestes, toutes les actions comptent 💪🏻.

N’oubliez pas que vos dons permettront de financer les loyers de 4 à 6 bénéficiaires de cette colocation solidaire pendant 12 mois, ainsi qu’un accompagnement social et professionnel à la fois complet et individualisé, marque de fabrique de Réfugiés Bienvenue.

Accueillir et accompagner les personnes bénéficiaires d’une protection internationale ou française, toutes en situation de précarité, tel est l’objectif de Réfugiés Bienvenue dans le cadre de notre projet La Maison des Bâtisseur.se.s.

Votre aide nous est précieuse !

« C’est une expérience de partage et de confiance, riche pour tout le monde. »

Camille et sa famille hébergent Mariama depuis quatre mois et ils comptent bien prolonger l’expérience !

« Nous avons des amis proches qui hébergent des personnes réfugiées depuis longtemps. Jusque-là nous n’avions pas l’espace pour héberger, mais après notre déménagement, nous avons eu la possibilité de proposer un logement totalement autonome dans une dépendance de notre maison. Cela nous a semblé idéal pour assurer une grande liberté à la personne, mais aussi conserver notre intimité familiale.

Quand Mariama est arrivée, elle était demandeuse d’asile depuis trois ans. Elle était réservée, mais elle s’est vite sentie à l’aise avec nous et prend plaisir à jouer et à taquiner les enfants. Nous nous croisons quasiment tous les jours, mais choisissons les moments que nous partageons : nous déjeunons ensemble une ou deux fois par mois et avons passé Noël ensemble. Notre relation est basée sur le respect mutuel et la sincérité.

Cette cohabitation apporte beaucoup à toute la famille. Nous avions pris l’habitude de nous sentir impuissants à venir en aide. Nous nous sentons privilégiés de pouvoir aujourd’hui aider de manière si concrète.

Quant à nos enfants, ils découvrent qu’il existe d’autres cultures et apprennent à apprécier la chance qu’ils ont de vivre en France. C’est une expérience de partage et de confiance, riche pour tout le monde.

Mariama a obtenu son statut de réfugiée un mois après son arrivée chez nous. Cela représente une grande avancée pour elle et beaucoup d’espoir. Elle peut maintenant commencer à chercher du travail et à envisager son avenir en France. »

Si vous aussi vous voulez venir en aide à des personnes comme Mariama, contactez-nous via hebergement@refugiesbienvenue.com ou via la page https://refugiesbienvenue.com/hebergement/

Le témoignage d’Élodie et Yaya

Elodie a hébergé Yaya durant un peu moins de deux ans. Elle nous raconte leur histoire :

« Les premiers jours avec Yaya, c’était étrange parce qu’on ne se connaissait pas du tout. Alors on passait la soirée ensemble à faire des puzzles entre silence et discussions. Au début nous étions un peu intimidés puis petit à petit, il a commencé à me parler de sa vie avant.

Yaya est quelqu’un de positif, de sympathique et de très actif. Au début il n’avait pas ses papiers donc il ne pouvait pas travailler. Alors nous avons cherché ce qu’il pourrait faire. Il m’a demandé de l’aider à améliorer son niveau scolaire. On a fait des dictées, de la grammaire, des mathématiques, etc. Par hasard, j’ai découvert un bar bénévole, j’en ai parlé à Yaya : il y travaillait certains soirs. Sinon il allait se promener découvrir Paris et sa banlieue, il vivait sa vie.

Puis il a eu ses papiers, il a alors pu travailler. Avec l’aide de ma famille, il a trouvé un emploi dans une cantine puis il a travaillé comme intermittent du spectacle. Maintenant, il fait une formation en alternance de mécanicien. Aujourd’hui, il a son propre studio ! Il m’épate : il est fort, il s’en sort, il continue à se battre malgré tout ce qu’il a traversé ! Yaya est désormais un membre de la famille, notre maison est la sienne et il sait que nous sommes là pour lui.

Cette expérience, pour mes enfants de 19, 16 et 8 ans, c’est une ouverture d’esprit. Pour moi, c’est le bonheur d’avoir aidé quelqu’un. Pour ma famille, c’est le plaisir d’avoir rencontré un ami avec qui nous nous entendons tous bien.

Pour finir, je rajouterais que grâce à l’association, il y a une assurance que cela se passe bien. Le bénévole référent qui appelle régulièrement permet d’être rassuré. Mais moi je n’avais pas de craintes, et d’ailleurs ça s’est tout de suite bien passé.»

Pour en savoir plus sur Réfugiés Bienvenue et découvrir comment héberger : https://refugiesbienvenue.com/hebergement/
Vous pouvez aussi nous contacter : hebergement@refugiesbienvenue.com

Des « tiny houses » dans le jardin de particuliers solidaires

Le chantier participatif de la troisième « tiny house » à Fontenay-sous-Bois.

Aujourd’hui, nous faisons un zoom sur l’association Quatorze, partenaire de Réfugiés Bienvenue, et le projet « IMBY » (In My BackYard).

Développé en 2017, le projet IMBY propose l’installation de petites maisons dans le jardin de particuliers solidaires pour héberger des personnes exilées et mal logées.

Nous partageons avec Quatorze le même constat : la nécessité pour les personnes en situation d’exclusion de vivre dans un hébergement digne pour se reconstruire, et constituer un nouveau projet de vie. Aujourd’hui, une troisième « tiny house », qui accueillera des personnes suivies par Réfugiés Bienvenue, est en construction sous la forme d’un chantier participatif.

Merci à tous les bénévoles et volontaires pour leur engagement et leur détermination dans ce projet d’hébergement solidaire !


Crédit photographique : Florent Quint, https://www.florentquint.com/
Plus d’informations sur Quatorze et le projet IMBY sur le site : https://www.imby.fr/

Le témoignage de Caroline, hébergeuse solidaire

Caroline héberge N. depuis un an et demi. Elle nous raconte son expérience.

« Je paye une dette à l’univers. Ma grand-mère est arrivée comme 500 000 autres réfugiés politiques espagnols en 1939 en France, elle est la seule de ma famille qui a échappé aux camps parce qu’elle a été hébergée par une famille française. Par rapport à mon histoire, c’était important que j’accompagne quelqu’un.

La colocation n’est pas dans mes habitudes, je souhaitais quelqu’un d’indépendant. N. avait des cours et on ne se voyait pas très souvent. Mais quand on se voyait on était super contentes, de se retrouver et d’échanger. N. est avocate dans son pays et défendait le droit des femmes. Nous avons beaucoup de valeurs en commun. J’aime cette rencontre.

Il y a eu des périodes difficiles et je dirais que c’est important de poser des limites, de s’exprimer et de ne pas s’oublier dans cette relation.

Cette expérience m’a permis de me positionner différemment, de découvrir des choses sur moi en me confrontant à la différence. Cela me donne encore plus envie de m’engager. »

Si vous aussi, comme Caroline, vous souhaitez vivre cette expérience, n’hésitez plus et rejoignez notre programme d’hébergement solidaire.