Après plus de 3 ans, notre ami Saleem s’est enfin vu octroyer le statut de réfugié!

Nous sommes très heureux pour lui, qui malgré les difficultés administratives et les mauvaises nouvelles concernant ses proches au Pakistan, s’est tant investi dans la société qui l’accueille – comme étudiant, sportif, bénévole, employé. Aujourd’hui, il souhaite dire quelques mots:

« Comme vous le savez, j’ai traversé des moments si difficiles que plus d’une fois j’ai pensé que je ne verrais jamais le bout du tunnel. A chacun de ces moments, vous étiez là pour me réconforter et m’aider à avancer. Je ne vous remercierais jamais assez pour tout ce que vous avez fait pour moi. Dans les pires moments de ma vie, j’ai toujours pu compter sur vous. Je voulais que vous sachiez à quel point votre soutien a été d’une grande aide pour moi. Alors du fond du cœur…merci pour votre soutien!

Damien est la première personne qui m’a aidé pour apprendre la langue française: lui, il est un ange! Il m’a hébergé quand j’étais nouveau à Paris, il m’a fait visiter la Tour Eiffel. Puis des musées. Et pleins de choses.

Puis j’ai rencontré Isabelle, qui m’aidait en français et avec tous les autres problèmes. Elle m’a aidé à trouver logement avec Réfugiés Bienvenue, et là j’ai rencontré Emile. Il m’aidait dans mes démarches administratives. Puis j’aime bien sa danse, et il joue bien au tennis! Voilà un jeune homme avec trop de passion, qui m’avait trouvé une famille d’accueil à Meudon.

Chez mes hébergeurs je me sentais trop super, ils étaient toujours là pour m’aider (à l’ époque je ne parlais qu’anglais, donc Laurent m’avait offert des cours de français, et sa fille Clara a aussi essayé de m’apprendre). Par la suite, Isabelle m’a aidé pour m’inscrire à la fac, c’était génial. Je ne l’oublierai jamais. J’ai rencontré Beatrice, bénévole, on a bien papoté. Elle est une personne vivante, qui donne de l’énergie aux migrants pour faire des activités culturelles. Puis Usman, le Président de l’association Dans Ma Rue, m’a offert un pique-nique dans le jardin Montsouris.

Puis chez ma deuxième famille d’accueil, Béatrice et Pascal, je me sens vraiment comme chez moi. Beatrice m’a aidé dans mes démarches et pour la fac aussi. Et une fois je n’avais pas le moral, et je me sentais pas bien, je voulais aller sur Mars pour y habiter, mais je ne savais pas que ça prends beaucoup de temps. J’ai passé le test de Delf B1 er c’est grâce à Béatrice qui m’a aidé pour la préparation. Et Elle est une grande cuisinière. J’aime trop ses repas! Chez eux, je suis devenu gourmand.

Il y avait Margritt, qui m’avait trouvé le logement chez Béatrice et Pascal dans une grande maison et qui m’aidait à trouver des solutions pour refaire les démarches de l’asile. On était allé à la CIMADE, où je commençais ma procédure de réexamen: il y avait une personne, elle s’appelle Stephania, mais je lui dis « Steph ». Elle est une personne qui m’avait remonté le morale, avec Carla aussi qui m’avait invité plusieurs fois dîner. Je reste chez elles, le matin on joue au ping-pong, qui est super… Enfin. Vous êtes géniaux. Vous avez saved my life. Pardon pour l’anglais j’étais en pleine émotion. Merci infiniment à tous. Vous êtes merveilleux-ses.

C’est pas assez, mais j’ai pas de vocabulaire!

Pour Camille aussi
Pour David aussi
Pour Matthew aussi
Pour tout le monde. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.