Appel à Emmanuel Macron de Réfugiés Bienvenue et 14 associations engagées auprès des personnes exilées

Communiqué de presse du 11 octobre 2022

ALLOCATION MENSUELLE POUR LES FAMILLES HÉBERGEANT DES UKRAINIEN.NES: L’ETAT TOURNE UNE NOUVELLE FOIS LE DOS AUX PERSONNES EXILÉES AINSI QU’À CELL.EUX QUI LEUR VIENNENT EN AIDE

À l’attention du ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein et du président de la République Emmanuel Macron 

Le 5 octobre 2022, le ministre Olivier Klein a annoncé qu’une allocation mensuelle de 150 euros serait allouée aux familles hébergeant des ukrainien.nes ayant fui la guerre cette année. 

L’association Réfugiés Bienvenue et 14 associations amies réclament avec force que cette allocation soit allouée à tout.es les citoyen.nes qui hébergent des demandeur.euses d’asiles,des réfugié.es, des déboutés de la demande d’asile ou encore des mineurs étrangers isolés, quelle que soit la nationalité de ces dernier.es. 

Depuis 2015, Réfugiés Bienvenue œuvre sur le terrain pour proposer une solution citoyenne à l’insuffisance des dispositifs d’accueil des demandeur.euses d’asiles et des réfugié.es en Ile-de-France. Cela fait plus de sept ans que des centaines de familles se mobilisent et ouvrent leurs portes pour pallier les défaillances de l’État. En effet, depuis des années l’État ne respecte pas ses obligations d’hébergement et, plus généralement, méconnaît le droit à l’asile. C’est plus de la moitié des demandeur.euses d’asiles qui sont laissé.es sans solution d’hébergement chaque année. 

L’hébergement solidaire est donc aujourd’hui l’une des solutions principales d’hébergement, d’insertion et de stabilisation dont les demandeur.euses d’asiles,les réfugié.es ainsi que tous.tes les personnes exilées sans papier que l’Etat a refusé de protéger, peuvent bénéficier.

Depuis 2018, Réfugiés Bienvenue milite pour une rémunération des hébergeur.se.s. Néanmoins, à ce jour, les hébergeur.euses citoyen.nes du réseau Réfugiés Bienvenue n’ont jamais reçu ni aide financière, ni la moindre gratification de la part de l’Etat, malgré la reconnaissance qui devrait pourtant leur être dûe pour leur engagement. 

La mise en place de solutions d’urgence depuis le début de la guerre en Ukraine pour accueillir les réfugié.es ukrainien.nes par l’Etat français a montré que des solutions adaptées et une prise en charge de l’Etat sont possibles. La décision d’Olivier Klein l’illustre encore aujourd’hui, il ne s’agit que d’une question de volonté politique. En allouant ces allocations uniquement aux familles hébergeant des ukrainien.nes, l’État tourne une nouvelle fois le dos aux personnes exilées ainsi qu’à ceux qui les soutiennent depuis de nombreuses années. 

Nous affirmons que tous.tes ceux.elles qui fuient la guerre et la violence devraient pouvoir trouver un refuge, quelle que soit leur nationalité.

Réfugiés Bienvenue revendique un accueil inconditionnel et réclame que le traitement inégalitaire pratiqué par l’Etat entre les réfugié.es ukrainien.nes et les autres cesse. Nous demandons que tous.tes les hébergeur.euses reçoivent cette allocation et que leur solidarité soit reconnue tant qu’ielles continueront à pallier les défaillances des dispositifs d’accueil de l’Etat. 

Association signataires de cet appel :
– Réfugiés Bienvenue
– MADERA
– Scarabée
– Jean-Paul Herman du Collectif AGIR
– L’Ouvre Porte
– Accueil Réfugiés Bruz
– Ecole Thot
– UniR
– ARDHIS
– ECNou
– Bienvenue 56
– Terres d’Ancrage
– Réseau Esaïe (Diaconat Protestant de Grenoble)
– ACINA
– Yes We Camp

Pour rejoindre les associations signataires de cet appel, merci de nous contacter via : hebergement@refugiesbienvenue.com

13/10/2022 : ajout de deux nouveaux signataires : Bienvenue 56 et Terres d’Ancrage

14/10/2022 : correction du texte, une version précédente de l’appel indiquait par erreur que « Depuis 2018, Réfugiés Bienvenue milite pour un crédit d’impôt pour les hébergeur.se.s » au lieu de « Depuis 2018, Réfugiés Bienvenue milite pour une rémunération des hébergeur.se.s ».